Georges Clooney, t. 1 et 2, Philippe Valette (2014)

(Tome 1) "Griffonnée au feutre et truffée de fautes d orthographe volontaires, Georges Clooney, une histoire vrai, le phénomène
web tout droit sorti de l imaginaire de Philippe Valette, débarque chez votre libraire ! À ne pas manqué !
[sic]"

(Tome 2) "Georges Clooney et Michel, le flic transformé en saucisse apéro, reviennent des Enfers. Au programme de ce second tome : des combats à la Dragon Ball, des références délirantes, de la couleur, du rythme et surtout une improbable faille spatio-temporelle qui retourne l'univers et provoque un arrêt brutal des fautes dorthographe ! What else ?"

Hum, comment parler de ces BD... ? La première fois que je les ai vues, ma collègue chargée de l'achat des bandes-dessinées était en train de le mettre sur la table des nouveautés, et nous avons toutes les deux constaté que le dessin était d'un style très scolaire et pas très attractif. Puis, quelques jours plus tard, en rangeant les livres rendus la veille, je vois le tome 2 de Georges Clooney me passer entre les mains et j'ai lu le sous-titre : Mi-homme Michel. Et là c'était foutu, il fallait que je lise ces deux livres, tout ça à cause de ce jeu de mot pourri qui m'a fait rire pendant deux jours et qui me fait toujours rire quand j'y repense. Donc dès que j'ai pu mettre la main sur le tome 1, Une histoire vrai [sic], j'ai lu avec avidité la série sur ma pause déjeuner.

L'histoire c'est un super héros qui se fait appeler Georges Clooney et qui apparemment aide la police. Je dis apparemment puisqu'on ne l'y voit pas beaucoup, le tome 1 commence d'ailleurs avec le super-héros qui oublie d'aller aider la police parce qu'il est diverti par un étron dans son séjour... (ça donne une idée du genre d'humour...). Bref, comme il est trop tard, il se retrouve à aller manger chez "DoMac" avec les policiers, il tente de draguer l'hôtesse du MacDo, Christine, mais ça dégénère, surtout quand le petit ami de celle-ci arrive un peu plus tard. Au fil de leurs aventures il va y avoir un frère débile qui se balade toujours plus ou moins nu, un accident de voiture, des morts, des doigts d'honneur, l'Enfer où les gens sont transformé en saucisses cocktail, un combat pour ressusciter, Michel le policier qui revient sous forme de saucisse cocktail au lieu de retrouver sa forme humaine, des voyages dans le temps, des fautes d'orthographe, etc. Bref, un gros n'importe quoi avec un humour peu élevé, mais qui m'a fait rire malgré tout.

J'ai même honte de reconnaître que oui, ça m'a fait rire, parce que c'est un humour crade, vulgaire et scolaire. C'est d'ailleurs ce côté cours de récréation qui évite que ce ne soit trop trash. Globalement c'est assez foutraque et le niveau n'est pas très élevé, donc c'est parfait si le but est de lire un truc pour se vider le crâne et qu'on n'a pas un humour exigeant, mais il ne faut pas avoir peur du niveau. Je dirais donc que j'ai aimé, parce que dans son genre c'est bien, après, c'est le genre en question qu'on aime ou pas !

Et pour info, ces BD sont tirées d'un blog (que je n'ai pas lu), du coup, je n'avais aucune idée du contenu de ces livres (si ce n'est ce que laisse présager le titre du tome 2 qui m'a attiré) et quand j'ai commencé à les lire j'étais un peu en train de penser "Da f*ck am I reading?"... Mais ça m'a fait rire, c'est ce qui compte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...